Ao Yun Ao Yun 2019

Ao Yun Ao Yun 2019

 

Zoom Survolez l'image pour zoomer
Ao Yun
Ao Yun 2019
  • Année : 2019
  • Pays : Chine
  • Région :
  • Sous-région
  • Type : Rouge
  • Style : Rouge Puissant et Corsé
  • Format : 75cl
  • Alcool : 15°
  • Cépages : 77% Cabernet Sauvignon, 20% Cabernet Franc, 4% Syrah, 2% Petit Verdot

Élaboré sur les contreforts de l’Himalaya, non loin de la ville légendaire de Shangri La, Ao Yun est le résultat d’un projet unique repoussant les frontières de la vinification : la création d’un domaine viticole sur des terres encore jamais explorées.

Experts Note Année
RP Robert Parker 96 2019
JS James Suckling 98 2018
DCT Decanter 96 2018
WE Wine Enthusiast 94 2015
En savoir plus sur les scores professionels

Après quatre années de recherches à travers les vastes paysages de Chine, afin de trouver le terroir idéal pour produire un vin rouge à l’instar des plus grands de ce monde, l’endroit parfait a été localisé dans le nord du Yunnan, une région au potentiel viticole fantastique, sur les rives du Mékong : un petit coin de paradis échoué sur les contreforts de l’Himalaya, non loin de la cité mythique de Shangri-La.

Les vignes d’Ao Yun sont situées dans les villages d’Adong, Xidang, Sinong et Shuori, au pied des monts sacrés de Meili, à des altitudes allant de 2 200 à 2 600 mètres, qui permettent au cabernet sauvignon d’exprimer toute la finesse de ce terroir unique.

Les paysans locaux cultivent ces terres depuis des siècles et se sont adaptés à cette région montagneuse abrupte. Dans le respect des traditions, tout le processus de viticulture est entièrement fait à la main.

Le terroir d’Ao Yun jouit de conditions climatiques exceptionnelles avec des températures similaires à celles de la région de Bordeaux. Ao Yun signifie «flying above the clouds », en référence aux épais nuages qui se posent au-dessus des chaînes montagneuses. 

Produit à partir des 314 parcelles qui s’étendent sur près de 30 hectares de vignes, cette première expression d’Ao Yun est un assemblage de cabernet sauvignon et de cabernet franc. Le millésime 2013 exhibe toute la fraîcheur, l’élégance, le superbe équilibre et les tanins subtils qui caractérisent ce nouveau terroir himalayen.

Un rêve devenu réalité

Né d’un rêve remontant à 2008 – la création en Chine d’un vin d’exception, capable de rivaliser avec les meilleurs au monde – Ao Yun est le premier domaine viticole de l’Himalaya.

Le rêve est aujourd’hui devenu réalité, grâce à la détermination et à l’engagement d’hommes visionnaires. Il est également l’aboutissement du travail acharné d’une jeune équipe de vignerons chinois passionnés. C’est enfin l’expression de l’harmonie entre la nature et les 120 familles qui habitent ces villages. Avec Ao Yun, premier vin de sa catégorie, le Yunnan a fait son apparition sur la carte mondiale des régions productrices de vins. Ces vins incarnent le voyage, l'aventure et la persévérance. Une histoire qui ne fait que commencer.

La ville la plus proche du domaine est Shangri La, non loin de la frontière avec la province du Tibet. La coïncidence est heureuse, car le domaine d’Ao Yun a lui aussi tout d’un paradis caché. Autour des vignobles, d’épais nuages s’accrochent aux montagnes. Ce phénomène caractéristique de la région a donné son nom à Ao Yun, que l’on pourrait traduire par « flotter au-dessus des nuages ». Le mont sacré Meili, point culminant de la région, est souvent dissimulé par les nuages. La légende dit que seuls les sages peuvent le contempler.

La diversité des terroirs a contraint l’équipe de vignerons d’Ao Yun à diviser le terroir en parcelles et sous-parcelles. Ao Yun loue 314 parcelles auprès de 120 familles chinoises de culture tibétaine, réparties à travers quatre villages. Chaque village présente des types de sols et un climat différent, en fonction de l’altitude, de l’exposition au soleil, du vent, des glissements de terrain et des sédiments fluviaux. On observe aussi des variations au sein d’un même village, voire d’une même parcelle.

Les vignes d’Ao Yun sont situées à des altitudes allant jusqu’à 2600m, d’où des températures modérées permettant une maturation lente. L’altitude fait également que les raisins sont exposés à un rayonnement UV plus fort : leur peau est plus épaisse, ce qui produit des tanins plus complexes et soyeux. Les nuits sont fraîches et les températures diurnes, modérées. L’ombre des montagnes dans la vallée réduit la durée d’ensoleillement direct journalier, d’où une période de maturation allongée de 30 %. Ces conditions sont à mettre en corrélation avec la fraîcheur du vin et sa très bonne aptitude au vieillissement. Outre sa diversité, le sol d’Ao Yun n’est pas compacté par les machines, comme c’est le cas dans la plupart des vignobles. La pente du domaine d’Ao Yun rend impossible l’utilisation des tracteurs. Les racines peuvent s’enfoncer plus profond, jusqu’à trois mètres, ce qui profite à la complexité du vin.

L’esprit d’un savoir-faire qui dépasse l’artisanat

Tous les travaux de la terre sont réalisés à la main, sans utilisation de machines, de sorte que l’empreinte carbone du vignoble est nulle. Ce mode de culture existait en France il y a plusieurs siècles, mais est devenu extrêmement rare dans le monde. C’est la seule façon de s’adapter à la diversité du terroir.

Une nouvelle approche de la vinification

Avec des terres ne ressemblant à aucune autre région viticole dans le monde, le domaine d’Ao Yun a dû repenser entièrement ses processus de vinification et adapter ses procédés à l’environnement.

Le principal impact sur la vinification d’un chai situé à 2 600 mètres d’altitude est la baisse de 25 % du niveau d’oxygène. Lors de la vinification, l’oxygène est nécessaire pour que le vin se développe harmonieusement et vieillisse bien dans le temps. Ao Yun adapte la vinification pour compenser ce manque d’oxygène :

  • plus d’aération pendant la macération ;
  • longue macération adaptée à chaque terroir et millésime, durant généralement de 30 à 50 jours ;
  • fermentation malolactique en jarres d’argile et fûts de bois. Les jarres en argile sont utilisées dans la production du baijiu chinois. Neutres, elles n’ont aucun impact direct sur le goût, mais laissent entrer plus d’oxygène dans le vin que les cuves en inox, ce qui permet d’adoucir les tanins et de développer les arômes.

Le saviez-vous ?

L’altitude et d’autres paramètres climatiques modifient la perception des saveurs et des arômes. La sécheresse de l’air augmente l’accumulation de tanins dans la bouche et altère également la perception des arômes. Pour ces raisons, depuis le millésime 2016, l’équipe d’Ao Yun assemble ses vins au niveau de la mer.

Le style d’Ao Yun

Un vin à la robe profonde et à la fraîcheur intense.

Tous les vins Ao Yun sont l’expression d’un même style : harmonie, élégance et complexité. Ils ont en commun les tanins doux et denses qui caractérisent le terroir et une finale longue, minérale et salée.

En savoir plus

Robert Parker (RP) : 96 Points (2019)
This is the best vintage of Ao Yun to date and also the highest-scoring Chinese wine I have ever reviewed. It, therefore, requires a more detailed account to understand why. The 2019 Ao Yun is a blend of 67% Cabernet Sauvignon, 17% Cabernet Franc, 10% Syrah and 6% Petit Verdot (this latter emanating from the village of Sinong). Notably, Merlot did not make the grade in 2019, which was less to do with vintage but, according to winemaker Maxence Dulou, more a function of Merlot vines at an adolescent stage of development (at five to six years of age, Dulou feels Merlot doesn’t produce the most interesting fruit compared with younger or older vines). The relatively cooler and wetter winter prior to 2019 gave the vines decent reserves, but the drier and warmer than expected spring meant some irrigation was required around budburst and flowering. Overall, across Ao Yun’s different villages sites—Xidang, Sinong, Shuori and Adong—2019 witnessed a warm, healthy growing season and not too warm autumn with yields at their lowest to date (around 16 hectoliters per hectare rather than the average of 20-22 hectoliters per hectare). The long harvest commenced in Xidang on September 9th and finished in Adong on November 21st. Of the varieties above, the proportion of fruit was drawn from the villages in order of elevation as follows: 23% from Xidang, 21% from Sinong, 32% from Shuori and 24% from Adong. In the harvest as a whole, only 53% went into Ao Yun’s top wine, with tiny percentages being used for the Villlage Cru reds (6% each) and 2% for the 2019 Chardonnay. Thus 33% of the harvest was not used for Ao Yun at all. But what of the wine? The 2019 Ao Yun has an intensely deep purple appearance. On the nose, there is already appealing, immensely powerful dark fruit showing abundant cassis, black cherry, bramble, blackberry and blueberry fruit with some subtle, leafy herbaceous character (sage, green bell pepper, mint) combining with very well-integrated new oak notes of vanilla, clove, toast and smoke (note that Ao Yun only sees around 35% new French barriques with the remainder being matured in stoneware vessels and old oak). On the palate, the wine is immensely full-bodied but far from heavy, with vibrant acidity and very coating, ripe, fine-grained and polished tannins. Dulou reports that this was the first vintage when the entire harvest was gravity-fed through their winemaking facility in Adong with much gentler crushing resulting in partially opened berries retaining seeds inside (even through to racking the wine off gross lees). He also now opts to ferment in narrow, higher-filled vessels, which results in easier cap management, a less-aerated cap with less thermal variation. All of which helps explain the refinement and integration of tannin in the 2019. There is a scintillating core of complex fruit, herbaceous character and subtle new oak notes that are harmoniously integrated. With its very long length, the 2019 Ao Yun is unsurprisingly very youthful and will show better from 2023 at the earliest, even if it can already be appreciated. It will also develop impressively in bottle over the next 15 years or so. In sum, 2019 is the completest statement to date of everything Ao Yun has aspired to be in terms of attaining the best blend achievable from this complex patchwork of vineyard sites stretched across different villages at markedly different elevations.

James Suckling (JS) : 98 Points (2018)
I love the depth and complexity of the nose, which brings you down deeply into the wine, showing blackberry, ink, tar, earth, incense, cloves, and black licorice. Thyme, too. The purity of the fruit, including cassis, is the real thing. This is full-bodied, but remains so fresh and vertical on the palate. The tannins are so fine and integrated, producing a millefeuille-like layering of tannin and cool, blue fruit. Incredible wine. The greatest wine made in China so far. 60% cabernet sauvignon, 19% cabernet franc, 10% merlot, 7% syrah and 4% petit verdot. 26,000 bottles made. Drinkable now, but will be so much better in four or five years.

Decanter (DCT) : 96 Points (2018)
Gorgeously seductive nose, this is rich and abundant, aromas bursting out the glass, smells sweet and spicy, five spice fragrance with sweet blackcurrant and black cherry aromas. Mouthcoating and invigorating on the palate, totally harmonious and balanced with the salinity and wet stone nuances coming through backed by ripe, but so well defined, fruit flavors. Such purity on both the nose and palate. This is seriously refined, aromatics are preserved, balancing power with excellent acidity, so you get these bright and energetic flavours but still with structure. Seductive but this also has a sense of classicism. Lovely saline elements and cooling touch at the end with all the flavours lingering long in the mouth. Will be interesting to see how it ages. (GH) (3/2022)

Wine Enthusiast (WE) : 94 Points (2015)
Heady aromas of black currant, black pepper, baking spices and eucalyptus set the scene for flavors of dark plum, cherry, black tea and ground pepper, with a touch of smoke. Tannins come on a touch strong at first, then subside into a mellow, spice-filled finish. Overall, the feeling on the palate is very luxurious, with a visceral sense of minerality in the mouth. Cellar Selection

Guide des Régions
350,00 €
Quantité : Moins     Plus
 
 
Nous vous proposons également...
Chili
93+ Robert Parker
Errazuriz Aconcagua Costa Single Vineyard Chardonnay 2021
Errazuriz Aconcagua Costa Single Vineyard Chardonnay 2021
Trophée « Meilleur Chardonnay » - Wines of Chile 2013. Un chardonnay incroyablement complexe : chêne toasté parfaitement équilibré par une inébranlable structure minérale et une vive acidité.
Aconcagua Costa Single Vineyard Chardonnay 2021
23,90 €
Etats-Unis
96 Robert Parker
Joseph Phelps Freestone Vineyards Chardonnay 2019
Joseph Phelps Freestone Vineyards Chardonnay 2019
Freestone Vineyards Chardonnay 2019
68,90 €
Espagne
92 Robert Parker
Torres Purgatori 2020
Torres Purgatori 2020
Torres Purgatori est un vin rouge exquis produit par Familia Torres, renommé pour son histoire riche et sa qualité exceptionnelle. Élaboré dans la région DO Costers del Segre en Catalogne, Espagne, Purgatori se distingue par ses saveurs profondes et complexes ainsi que par ses pratiques de vinification durables.
Purgatori 2020
35,90 €
Etats-Unis
99 James Suckling
Continuum Continuum 2019
Continuum Continuum 2019
Continuum 2019
350,00 €
Italie
91 Robert Parker
Antinori Montenisa Blanc de Blancs Brut Franciacorta
Antinori Montenisa Blanc de Blancs Brut Franciacorta
Montenisa Blanc de Blancs Brut Franciacorta
46,90 €
Argentine
100 Robert Parker
Familia Zuccardi Finca Piedra Infinita Supercal 2019
Familia Zuccardi Finca Piedra Infinita Supercal 2019
Finca Piedra Infinita Supercal 2019
245,00 €